AL COPLEY    (USA)

Pianiste et chanteur, Al Copley est aussi le co-fondateur du célèbre groupe "Roomful of blues" qui a réalisé sept albums et compte deux nominations aux Grammy Awards.

Né en 1952 à Buffalo NY, c'était un "enfant bleu" no..... facteur Rh négatif.
Pete Johnson vivait à cet endroit, et parfois il pense avoir reçu de son sang lors de la transfusion.

Vers 7 ans après avoir entendu du boogie dans le garage de son voisin, il commence le piano , plus tard il étudie l'harmonie et l'arrangement au Berklee College of Music.

A 13 ans il crée son premier groupe, c'est aussi a cette époque qu'il tombe  à la renverse en écoutant Otis Spann.

A 16 ans il forme avec Duke Robillard "Roomful of blues".
Après seize ans de tournées avec ce groupe américain, on le retrouve à partir de 1984 essentiellement en Europe.

Il a notamment fait l'ouverture du festival de Jazz de Montreux en 1993 aux cotés d'Etta James et B.B. King.

Il fait la 1ére partie d'Eric Clapton pour 12 concerts au Royal Albert Hall de Londres

Il est tête d'affiche du festival "Les nuits du jazz boogie" lors des éditions de 1993 et 1995.

Il a également joué au coté des Blues Brothers (les vrai !) Stevie Ray Vaugham, Jimmy Witherspoon, Snooks Eaglin, Otis Rush, Big Joe Turner, Big Mama Thornton et bien d'autre.

"Vous voyez, tout bon jazz est enraciné dans le blues... et c'est un privilège pou moi de communiquer dans une forme qui ne connaît pas de frontière linguistique ou nationale" dit-il

Il joue maintenant du piano en solo et donne un toute nouvelle dimension au boogie woogie.

Il se produira le samedi 4 octobre en concert d'ouverture du "Lisieux Blues Festival" sur la scène du theatre de Lisieux.

LA PRESSE

Une brillante démonstration presque une performance.
Il enchaîne avec brio blues, jazz, rock'n roll, boogie, sans s'essoufflé, en tenant en haleine un public qui l'encourage et le rappellera plusieurs fois.

Al Copley fait du vrai spectacle et sait rendre heureux le public.

Webmaster Slim

 

Al Copley s'est assis devant le piano pour achever cette première soirée.

Ce blanc américain n'est pas un débutant puisqu'il a déjà sept albums.

Sa prestation solo se montre aussi endiablée que celle de Jerry Lee Lewis à la belle époque.

All Copley joue du blues avec une étonnante joie de vivre, il faut le voir sourire et plaisanter devant son piano pour comprendre à quel point ce virtuose du boogie woogie est content d'être sur scène.

Un grand bonheur communicatif tant le public a salué cette prestation particulièrement inspirée et raffinée.

Un bonne augure pour la suite de ce 8éme "Lisieux Blues Festival".

L'Éveil